| 31 juillet 2018
Le Low-Tech Lab a bouclé son tour de France

Pendant un an, dans un camion spécialement aménagé en atelier itinérant, le Low-tech Lab a sillonné les routes de France à la rencontre d’inventeurs de systèmes low-tech. Cette mission menée en parallèle de l’expédition du Nomade des mers a pour but de promouvoir et diffuser l’innovation frugale pour réduire l’impact de nos habitats.

Un tour de France low-tech en parallèle de Nomade des Mers

Alors que l’expédition Nomade des Mers tente de répondre aux enjeux globaux d’accès à l’eau, à l’alimentation, ou à l’énergie en dénichant des inventions low-tech aux quatre coins du monde, l’équipe du Low-Tech Lab s’intéresse à l’intégration des low-tech dans notre quotidien. Ils documentent et diffusent de nombreux systèmes d’innovation frugale adaptés aux modes de vie de nos régions. L’enjeu ? Proposer des systèmes simples permettant de diminuer l’impact environnemental de nos habitats tout en réalisant des économies.

Un an d’expédition à la rencontre d’inventeurs ingénieux

Le camion-atelier avait pris la route le 23 juillet 2017. En un an, l’équipe a rencontré 12 inventeurs ou initiatives locales, pour autant de destinations. À chaque escale, il a fallu pendant un mois échanger, partager, aider à mettre au point et optimiser, si nécessaire, l’invention découverte. Chacune de ces technologies a été soigneusement documentée par l’équipe au travers de tutoriels écrits et vidéos puis diffusée en open-source . De la douche à recyclage, au bio-digesteur, en passant par le poêle de masse, l’équipe a répertorié toute une panoplie de systèmes adaptés à nos habitats et modes de vie.

Au-delà de la découverte de nouvelles low-tech, l’objectif est avant tout de promouvoir leur utilisation. L’équipe du Low-tech Lab organise régulièrement des ateliers thématiques visant à transmettre le savoir-faire et à sensibiliser le public sur divers sujets tels que l’obsolescence programmée, l’alimentation, la consommation énergétique, etc. L’équipe du projet aura l’opportunité de présenter les technologies découvertes durant son tour de France, à l’occasion d’une exposition présentée à Paris à l’automne prochain.

recherche low-tech eau
recherche low-tech alimentation
recherche low-tech energie

Pour la suite : un habitat pilote démonstrateur des low-tech

Le low-tech tour désormais achevé, l’équipe du Low-tech Lab travaille sur le développement d’un projet d’habitat pilote. Lieu de démonstration et de diffusion, ce dernier permettra de montrer l’impact positif des low-tech sur la réduction de l’empreinte environnementale d’un logement tout en réalisant des économies . À terme, l’objectif est de diffuser le virus de l’innovation frugale dans les pays développés. Le 1er décembre 2018, l’écopôle de Concarneau accueillera le Low-tech Lab pour une présentation sous forme d’atelier de son habitat pilote.

Le Low-tech Lab récompensé

Preuve de la pertinence du projet, le Low-tech Lab a été désigné lauréat de l’appel à projet « Mon projet pour la planète » qui permettra d’obtenir une aide financière et un accompagnement par le Ministère de la transition écologique et solidaire, l’Ademe et l’Agence française pour la biodiversité. Parallèlement, deux antennes viennent d’être créées à Marseille et au Maroc. Elles permettront de regrouper des inventeurs locaux, qui bénéficieront à leur tour de l’expertise de la communauté du Low-tech Lab.

Tutoriel Chauffage solaire en ardoises
Tutoriel Compost Bokashi
Tutoriel Eolienne
À propos de l'auteur
Robin Vannier