| 02 août 2018
Équipe Explore : une pause pour Emmanuel

L’appel du large !

 

“Si un jour tu veux vraiment faire avancer un projet, trouve des personnes plus qualifiées que toi”. Voilà le conseil que me donnait mon grand-père au début des mes études en agriculture. 7 ans plus tard je rencontrais Roland et Sophie, intégrais Kairos avant de lancer Explore il y 5 ans. Une année sabbatique est l’occasion de prendre du recul. Et avec l’effervescence de ces dernières années, l’enthousiasme des explorations, les souvenirs sont riches ! Merci à vous tous, ô nouveaux explorateurs, que j’ai eu la chance de côtoyer, et d’accompagner dès que cela était nécessaire. Vous m’avez appris énormément, et une année ne suffira pas à me remémorer tous les bons moments partagés pour faire avancer vos dingues projets..

 

Je profite également de cette occasion pour exprimer toute ma gratitude aux mécènes et aux partenaires qui ont cru en cette folle aventure lancée il y a 5 ans. « Ne doutez jamais qu’un petit groupe de personnes peut changer le monde. En fait, c’est toujours ainsi que le monde a changé. » Chaque journée passée à Explore m’a fait pensé à cette citation de Margaret Mead. Et nous a également inspirée pour, comme le dit Bilou, préparer le “second étage de la fusée Explore”. Une étape clé à laquelle nous associons maintenant Corinne, qui par son expérience des milieux associatifs, entrepreneuriaux et universitaires va permettre à Explore de continuer à grandir.

 

J’emporte dans cette année sabbatique une de nos explorations, Ocean is Open, qui pendant 3 ans a démontré les forces du collaboratif et du numérique pour mieux comprendre et préserver les océans. Equipé de filets, de sondes, de drones et de la cartographie collaborative des déchets; je vais à partir de novembre arpenter les îles d’Irlande et d’Ecosse pour récolter données et observations, puis naviguer 3 mois en Atlantique jusqu’aux îles du Cap Vert.

 

Une confidence pour finir, l’objectif de cette idée d’année sabbatique s’est décidée un soir de janvier 2017 au Musée de la Marine. Gilles Boeuf y lançait la soirée Explore, et évoquait les similitudes entre l’océan et le sang humain… Une similitude que mon arrière grand-oncle avait prouvé il y a plus d’un siècle, et qu’il me fallait re-découvrir. Son nom ? René Quinton.

 

A très vite et bien océaniquement vôtre !

 

Emmanuel Poisson-Quinton

À propos de l'auteur
Robin Vannier