| 10 septembre 2018
Premières plongées prometteuses en Polynésie française pour Under The Pole

Après une période de formation à l’utilisation des recycleurs pour tous les plongeurs du WHY, l’équipe a commencé les relevés scientifiques avec les chercheurs du CRIOBE.

Une phase de préparation

L’équipe d’Under The Pole est arrivée en Polynésie française en juin. Le début du programme scientifique de 10 mois sur l’étude des coraux profonds aura demandé un important travail de logistique en amont, aussi bien pour l’équipe de la base Explore avec l’envoi d’un container, que sur place pour la réception et l’organisation des fournitures (matériel et vivres). L’objectif étant de prévoir l’approvisionnement des trois prochains mois, deux semaines auront été nécessaires pour la réception et le transfert du matériel sur le WHY.

Malheureusement, la mascotte du WHY, Kayak, a dû être rapatriée en France pour raisons sanitaires, un événement inattendu et difficile pour l’équipage. Le point positif : il est désormais accueilli à la base Explore et côtoie son meilleur ami : Grib, le chien de Bilou et Sophie.

La phase d’entraînement

Après cette première partie logistique, l’équipage s’est formé aux plongées profondes en recycleur avec Aldo Ferrucci, instructeur de plongée en recycleur et spécialiste de la plongée profonde. Arrivé le 7 juillet avec le reste de l’équipe, trois semaines d’entraînement ont été organisées, avec au programme : des cours théoriques sur le WHY et d’autres pratiques, sous l’eau, avec différentes profondeurs de travail (120, 90 et 60 mètres). Cette préparation a permis aux plongeurs d’appréhender les situations d’urgence, d’utiliser les propulseurs et d’apprendre à interagir avec l’équipe de surface durant les plongées, chargée de la sécurité et des prélèvements.

Les premiers prélèvements

Durant les plongées d’entraînement, les plongeurs ont découvert un monde riche en biodiversité, avec des platiers de coraux accueillant une grande diversité d’espèces telles que des requins, raies, tortues, carangues, etc. Et ce n’est pas le dernier épisode du Webdoc d’Under The Pole qui dira le contraire :

Depuis quelques jours, l’équipage réalise ses premiers prélèvements scientifiques de coraux. Plusieurs profondeurs sont et vont être étudiées, de sorte que les résultats soient les plus exhaustifs possibles. Des échantillons de coraux seront ainsi prélevés à 6, 20, 40, 60, 90 et 120 mètres. Les prélèvements sont réalisés par l’équipe de plongeurs, assistée par l’équipe de surface qui les guide, à l’aide d’un système de communication unique en son genre. Le principe : les plongeurs sont équipés de caméra dont les images sont envoyées en temps réel sur le WHY. Dès lors, l’équipe de surface communique par micro aux plongeurs les espèces d’intérêt à prélever, qui lui répondent par des signes pré-définis.

Pour ceux qui avaient manqué l’épisode 6 du Webdoc d’Under The Pole sortie le 17 septembre, voici un lien vers la vidéo :

Under The Pole . SO4EO6 . Premières plongées profondes en Polynésie

À propos de l'auteur
Robin Vannier