| 14 décembre 2018
Le Jute Lab réalise la première pièce de la Karenjy Mazana II

Le mois dernier, le Jute Lab s’était rendu chez un partenaire afin de concevoir le moule en bois de la première pièce de la Karenjy Mazana II.

La conception de la première pièce de la Karenjy Mazana II

Le mois de décembre a permis au Jute Lab de concevoir, à l’aide du moule en bois réalisé au mois de novembre, la première pièce de la voiture malgache en composite jute et thermoplastique, un panneau de porte. Cette pièce a été réalisée chez un partenaire du Jute Lab, qui s’est notamment appuyé sur l’expertise et les moyens techniques de l’équipe de Kaïros Biocomposite, à savoir Moussa Khalfallah, ingénieur biocomposite et Erwan Grossman, responsable du bureau d’études Kaïros Biocomposite. Cette première pièce n’est qu’un début et de nombreuses autres vont être conçues dans les mois à venir. A terme, la Karenjy Mazana II présentera une carrosserie uniquement composée de matière composite jute et thermoplastique recyclable.

Des interventions pour comprendre et faire connaître le projet

Le mois de décembre a également permis à Quentin, de présenter le programme de recherche à différents acteurs . Il s’est tout d’abord rendu au pôle IAR de bioéconomie qui rassemble plus de 380 adhérents et s’intéresse aux thématiques liées à la production et à la valorisation de la ressource biologique. Il a également été interviewé par des étudiants journalistes de l’ESJ Lille dans le cadre d’un projet mené avec la Fondation de France. Enfin, le Jute Lab s’est rendu sur le site de son partenaire Eco-Technilin, spécialiste des produits non-tissés à base de fibres naturelle, afin de faire un point d’avancement du projet avec Karim Behlouli, directeur de l’entreprise. Cette visite était également l’occasion pour une partie de l’équipe de découvrir la méthode de fabrication de la matière, notamment du feutre co-mêlé jute et thermoplastique qu’Eco-Technilin avait déjà fourni au projet par le passé.

À propos de l'auteur
Robin Vannier