| 10 juillet 2019
[En bref] « L’humain : la meilleure des technologies face à la pollution plastique », Simon Bernard au TEDx Rennes

Le 4 mai dernier, Simon co-fondateur du projet Plastic Odyssey était invité à pitcher lors de la conférence TEDx à Rennes. Découvrez maintenant la conférence en vidéo ! Au menu : nouvelles technologies et enjeux environnementaux, une bonne approche ?

Et une première capsule vidéo documentaire sur l’expédition à découvrir

Le Burkina Faso compte vingt millions d’habitants, six pays frontaliers, et zéro connexion avec l’Océan. C’est pourtant là que l’équipe de Plastic Odyssey a décidé en début d’année de réaliser son deuxième voyage d’étude terrain en préparation de l’Expédition. Ils nous partagent aujourd’hui leur retour sur cette expérience au travers la première capsule documentaire de l’expédition.

Notre aventure dépasse les frontières de la mer. L’enjeu de la pollution plastique ne se situe pas seulement sur les côtes, il est présent partout ! Pour lutter efficacement contre ce fléau, il nous faut comprendre quelle en est la source. Et la source, c’est la terre. »

Alexandre Dechelotte, Responsable Communication de l’Expédition Plastic Odyssey

« Paris, le 25 janvier 2019, -6°C à l’entrée du métro qui nous conduit à l’aéroport. Quelques heures plus tard, c’est par +38°C que nous sortons de l’avion. La terre est rouge, l’air est sec, tous ceux qui nous entourent ont le sourire. Au pays des Hommes intègres, quand on dit « Bonjour ! », on demande des nouvelles de la famille et on en donne de la sienne, même à un parfait inconnu. Le pays que l’on découvre est fascinant. Les gens uniques et inspirants. Valentin derrière son objectif filme tout. Il vient d’intégrer l’équipe en tant que réalisateur.

Le pays est submergé par le plastique. Les infrastructures locales ne peuvent pas gérer le flux constant de déchets qui s’amoncelle sur et dans ses terres… Et en conséquence, le plastique fait partie du décor. Pour lutter contre ce fléau, des associations locales et internationales se sont emparées du sujet. C’est en découvrant l’une d’entre elles, la fondation Nouvelle Planète, que nous avons pris la décision de réaliser cette étude terrain.

En juillet 2018, notre équipe rencontre Isabelle Chevalley, députée vert-libérale suisse militant contre la mise en décharge et pour la valorisation des déchets. Pour la fondation Nouvelle Planète qu’elle représente, elle nous demande de fabriquer des machines de recyclage avec les plans Open Source de nos amis Precious Plastics. Quelques mois plus tard, deux broyeurs et deux extrudeuses sont envoyés sur place. C’est pour finir leur installation que notre équipe se rend au Burkina Faso en janvier 2019. » – Plastic Odyssey

À propos de l'auteur
Charlotte Genest