| 06 avril 2020
Le billet de Roland Jourdain : Quand tout le monde ramène sa science…

La mission d’Explore définie à l’origine repose sur trois axes. Comprendre, innover et sensibiliser.

Tous les projets intègrent ce trépied. Comprendre, sur notre planète aux ressources limitées, les interactions de l’Homme avec l’ensemble du Vivant, et soulever une problématique liée à la dominance de l’espèce et de ses errements… Innover en inventant de nouvelles façons de faire, qu’elles soient techniques ou comportementales. Et sensibiliser le plus grand nombre à ces défis auxquels nous aurons à répondre. L’actualité remet bien au présent cette formule conjuguée à l’origine au futur… Voilà, nous y sommes, dans un cas de figure que bien peu avaient osé imaginer. Quelques scénaristes de science-fiction, quelques ouvrages à sensation, nous aimons tous frémir un peu bien calés dans notre fauteuil.

Nous avons besoin des scientifiques pour comprendre et évoluer

 

Chacun des pieds du tabouret d’Explore fait appel à la science, à la curiosité de comprendre. Aux sciences devrais-je dire. Qu’elles soient « dures » ou « molles » – quel vilain terme pour qualifier les sciences sociales ou humaines – nos avancées et connaissances sont nourries par les compétences de chercheurs pointus dans leur domaine. Nous avons besoin des scientifiques pour comprendre et évoluer.  Mais dans ce monde où l’information fait le tour de la planète plus vite qu’une truite gobe la mouche imprudente, les scientifiques ont besoin de nous. Car que penser du sondage récent qui montre que plus d’un quart de nos concitoyens pense que le coronavirus a été fabriqué en laboratoire ? Comment expliquer que nous vivons collectivement sur une balançoire où tantôt on aime confortablement à penser que la science réglera tous les problèmes du monde, puis l’instant d’après que science égale défiance ?

Collaborer pour construire un socle commun

 

Notre réponse chez Explore tient en une seule phrase : remettre l’humain au cœur de son environnement, traiter le vivant comme un ensemble, du plus petit au plus grand. Et renouer le dialogue par la relation simple entre chacune et chacun d’entre nous. Se mettre au service de la science comme le font avec passion et brio les équipes d’Under The Pole, pour aider à découvrir et mieux connaître la vie dans nos océans. Développer, sous la houlette d’Emmanuel Poisson-Quinton, les projets de science participative qui rencontrent un engouement grandissant dans les programmes pédagogiques destinés aux élèves du primaire aux études supérieures. Pour casser les barrières entre les « sachants » et les autres. Les scientifiques sont des humains comme les autres et chaque citoyen possède la connaissance de son milieu, de son histoire. Chacun apporte à l’autre et le socle devient commun. Une aide à la critique des Fake News. Une vision solidaire et positive de l’avenir.

Notre réponse chez Explore tient en une seule phrase : remettre l’humain au cœur de son environnement, traiter le vivant comme un ensemble, du plus petit au plus grand. »

Roland Jourdain

À propos de l'auteur
Charlotte Genest