Agami | 2019 – 2021
Voyager de Madagascar à l’Europe à bord d’un véhicule ambassadeur de la mobilité low-tech, afin de mener une étude terrain et un programme de sensibilisation aux low-tech.

L’idée est de s’associer à des partenaires industriels, culturels ou des associations à qui on puisse transférer la technologie pour qu’ils la diffusent en local »

Quentin Mateus, cofondateur du projet Agami

Constat

Le Projet Jute Lab, développé au sein du Low-tech Lab a prouvé que la fibre de Jute pouvait être utilisée pour des produit à haute valeur ajoutée. Mais il a aussi soulevé d’autres questionnements. Quelle est la place des fibres naturelles dans les low-tech ? Et comment ces low-tech peuvent contribuer à des modèles de société sobre ? Afin de répondre à ces questions, l’équipe du Low-tech Lab lance le projet Agami.

L'exploration

En 2020, les explorateurs du projet Agami traverseront l’Afrique à bord d’un concept-car avec des pièces en fibres naturelles, de Madagascar jusqu’en Europe. Durant leur voyage ils chercheront les modalités d’une possible société low-tech : ses modèles industriels, ses modèles économiques, ainsi que ses modes de gouvernance. Pour cela ils iront à la rencontre d’initiatives low-tech dont l’impact social et environnemental positif est avéré.

Objectifs

  • Tester et explorer le concept de mobilité low-tech sur le terrain
  • Aller à la rencontre d’initiatives low-tech à fort impact social-économique afin de mieux comprendre leurs leviers de passage à échelle
  • Etudier comment la low-tech peut contribuer à des modèles de sociétés sobres, résilients et inclusifs.

Comprendre

Agami cherche à comprendre les mécanismes de passage à échelle des low-tech

L’expédition cherchera à identifier, comprendre et documenter les méthodes et les compétences qui ont permis à ces solutions de répondre efficacement
et durablement aux besoins des communautés, tout en réduisant leur impact environnemental.

L’expédition permettra d’alimenter une réflexion plus large autour du concept de mobilité low-tech : besoins essentiels de déplacements, autres usages et modes de propulsions low-tech, services d’open mobilité, etc. L’objectif est de développer une certaine connaissance et une certaine culture des modes transports utiles, accessibles et durables.

Innover

Etudes comparatives terrain et développement

La conception et la fabrication de la Mazana II de Karenjy, base de l’expédition Agami, en font un modèle particulièrement intéressant pour l’expérimentation du Low-tech Lab : pensé par et pour le contexte africain, dépouillé de toute option, qui comprend peu de pièces, peu de matériaux différents, des formes simples, facile à fabriquer et à réparer, produit en petite série, de façon quasi artisanale, par 80 personnes en réinsertion

Différents matériaux recyclables à renforts en fibre de jute seront évalués et comparés (résistance mécanique, impact environnemental, intérêt économique, tenue en fatigue, aux UV, à l’humidité) afin d’alimenter un projet de
développement au Bangladesh.

Au moins trois solutions low-tech de fabrication de carburants seront évalués et comparés sur le terrain (rendement, émissions, intérêt économique, potentiels gisements, ainsi que la facilité de production et d’usage).

Sensibiliser

Faire connaître au plus grand nombre les atouts de la conception de matériaux moins impactants et la philosophie low-tech
  • Une campagne presse afin d’annoncer le lancement du projet
  •  Un crowdfunding pour activer les communautés du Low-tech Lab et du Relais
  • Des évènements au départ à Madagascar et en France
  • Communication régulière des études de cas sur les sites ainsi que les réseaux sociaux
  • Partenariats presse afin de relayer les études de cas
  • Partages d’actualités sous forme de carnets de bord sur les réseaux sociaux
  • Evènements sur les escales afin de présenter le projet, les parties prenantes et les initiatives rencontrées
  • Evènements à l’arrivée à Paris, Concarneau, Bruay-La-Buissière, etc.
  • Un film documentaire de 52’ diffusé lors d’évènements, en festival, mais aussi à la télé
  • Un livre afin de témoigner de l’aventure et des apprentissages
  • Conférences lors d’évènements, en entreprise, dans des écoles…
  • Une campagne presse afin de partager le bilan et les livrables

L'appui d'Explore

Grâce à Explore, Agami a pu bénéficier de l’expertise d’un réseau sur les biocomposites et d’utiliser des ateliers pour la confection des prototypes.

En Images

Vidéos

Prix Convergences : Quentin Mateus présente le projet Agami lauréat
Youtube
2018
Récupération & Low-tech
TEDxINPENSEEIHT
2013
Interview de Quentin Mateus
bpi France
2019