Jute Lab | 2017 – 2020

Présentation

Une fibre à haut potentiel

Au Bangladesh, 30 millions de personnes vivent directement ou indirectement de la fibre de jute. Cette fibre disponible en très grande quantité n’est pour l’instant pas assez étudiée pour que son potentiel technique soit exploité à sa juste valeur. Pour répondre à ce besoin, le Jute Lab initie et porte des projets de recherche et développement visant à démontrer ou exploiter le potentiel de la fibre de jute.

L'exploration

Vers de nouveaux débouchés techniques

Dans le contexte actuel, la démarche d’éco-conception des produits amène les industriels à étudier et intégrer les fibres naturelles pour leur légèreté, leur résistance mécanique et leur renouvelabilité.

La fibre de jute va plus loin sur ces différents plans avec une densité particulièrement faible, et une production plus durable. Grâce à leurs connaissances des filières locales du jute et de la mise en œuvre des composites, les équipes du Jute Lab développent des solutions techniques innovantes adaptées aux savoir-faire locaux.

L'appui d'Explore

Après quatre années passées au Bangladesh, le Jute Lab a dû être rapatrié en France pendant l’été 2016. Accueillie à la base Explore, l’équipe a pu redéfinir ses axes de développement et initier un nouveau projet autour de l’utilisation de la fibre de jute dans le domaine de la mobilité durable. Grâce à leur détermination, les recherches sur l’or du Bengale continuent !

Comprendre

Le Jute Lab initie et anime des projets de recherche pour faire avancer le savoir sur la fibre de jute.

Grâce à son large réseau au Bangladesh constitué au cours des dernières années, le Jute Lab identifie et cartographie les acteurs de la filière jute pour les connecter avec d’autres secteurs industriels et ainsi ouvrir de nouveaux débouchés à cette ressource naturelle.

Découvrez la suite du programme sur le site internet du Jute Lab…

En partenariat avec des laboratoires de recherche, le Jute Lab développe de nouvelles connaissances par des caractérisations mécaniques et des analyses de cycle de vie de la fibre de jute.

Découvrez la suite du programme sur le site internet du Jute Lab.

Innover

Pour démontrer le potentiel de la fibre de jute, le Jute Lab développe des applications innovantes dans le domaine des composites.

Le Jute Lab développe avec ses partenaires au Bangladesh des tissus spécialement adaptés aux procédés composites.

Le Jute Lab développe des preuves de concept dans différents domaines (mobilier, nautisme, sport de glisse) afin de démontrer les applications potentielles de la fibre de jute.

Découvrez des exemples de réalisations sur le site internet du Jute Lab.

Après le nautisme, les sports de glisse et le mobilier, l’équipe s’attaque au secteur automobile et à la réalisation du premier concept-car à carrosserie en composite de jute.  Au programme : développement d’un nouveau matériau, construction d’un concept-car et départ en expédition en 2019 !

Plus d’information sur le projet Agami sur le site du Jute Lab.

Sensibiliser

Le Jute Lab met en place des actions de sensibilisation pour faire connaître au plus grand nombre les atouts de la fibre de jute.

Le Jute Lab présente ses travaux et ses démonstrateurs lors d’évènements grand public ou spécifiques aux domaines du composite afin de sensibiliser aux usages possibles de ces matériaux biosourcés.

Le Jute Lab initie et anime des atelier collaboratifs, notamment autour de la fibre de jute, pour partager ses connaissances et co-développer des applications innovantes.

« Après avoir travaillé quelques temps sur un chantier naval au Bangladesh, j’ai eu l’idée de remplacer sur les bateaux la fibre de verre, très chère et polluante, par de la fibre de jute, matériau naturel, produite en grande quantité dans ce pays. J’ai voulu montrer que l’on peut fabriquer des objets, grands ou petits, avec l’or qui pousse dans les champs du Bangladesh.»

Corentin de Chatelperon, fondateur du Jute Lab
Site internet du Jute Lab

En Images

Vidéos

Jute do it !
TEDxBordeaux
2013
Un bateau 100% écolo
Arte - FutureMag
2015