Under the Pole 3 | 2017 – 2020
Suivre sur :

Présentation

3 ans autour du monde

 

De 2017 à 2020, Under The Pole part pour une aventure hors du commun dédiée à l’exploration des océans. Pendant 3 ans, une équipe de plongeurs et de scientifiques vont parcourir le monde à bord de la goélette polaire WHY, de l’Arctique à l’Antarctique, en passant par le Pacifique et l’Atlantique.

Leur objectif : étudier le milieu sous-marin entre la surface et 150 m de profondeur et développer de nouvelles techniques de plongée, pour prolonger la durée des immersions humaines.

L'exploration

Twilight Zone : la nouvelle frontière

 

S’immiscer dans la zone mésophotique, là où les derniers rayons de lumière pénètrent l’océan, requiert un savoir-faire et beaucoup d’expérience. Au-delà de 60 mètres, les techniques classiques de plongée ne suffisent plus. Les submersibles, très coûteux d’utilisation, sont déployés en dessous de 150 mètres. L’entre-deux reste à explorer.

Cette couche de l’océan abrite de nouvelles espèces à découvrir, des écosystèmes à étudier et comportements à comprendre. On y découvre en moyenne 7 espèces par heure ! Pour cette troisième expédition, Under The Pole met à profit son expérience de la plongée en milieu extrême et reculé dans la recherche scientifique pour permettre l’étude de ces zones méconnues.

L'appui d'Explore

Les équipes d’Under the Pole repartent pour une expédition ambitieuse, à la hauteur de leurs talents. Ancrés à la base Explore depuis leur retour de l’expédition « Discovery Greenland », ils ont relevés d’innombrables défis pour pouvoir prendre à nouveau le large. Leurs expériences, source d’inspiration illimitée pour la communauté, nous invitent à découvrir la fragilité qui se cache derrière la beauté de notre planète bleue…

Comprendre

Une collaboration unique entre scientifiques et plongeurs pour explorer les écosystèmes profonds.

La lumière joue un rôle essentiel dans l’écologie de nombreuses espèces marines. Certains animaux la produisent naturellement (bioluminescence), tandis que d’autres ré-émettent la lumière du soleil sous d’autres couleurs (biofluorescence). Les utilisations de ces phénomènes sont multiples : communiquer entre espèces, se reproduire, se protéger face aux prédateurs…

Découvrez la suite du programme sur le site internet d’Under the Pole…

Peu étudiés, les écosystèmes coralliens de la Twilight Zone pourraient s’avérer déterminants dans la protection du patrimoine marin. Les coraux subissent de nombreux stress d’origine anthropique et des espèces disparaissent avant même qu’on puisse les découvrir ! Pourtant, les récifs coralliens nous apportent des services écosystémiques d’une valeur inestimable.…

Découvrez la suite du programme sur le site internet d’Under the Pole…

Superprédateurs à la mauvaise réputation, le grand requin marteau et le requin bouledogue sont à la fois victimes des activités humaines et cibles de l’écotourisme. Leur comportement et rôle sont encore méconnus, alors que la disparition d’espèces aussi emblématiques peut déstabiliser leurs écosystèmes.

Découvrez la suite du programme sur le site internet d’Under the Pole…

Innover

Des développements techniques au service de l'exploration sous-marine.

L’équipe développera dès 2017 une “capsule” de vie à saturation qui sera testée en 2018 dans les eaux chaudes de la Polynésie. La saturation est l’équilibre que le plongeur atteint après un certain temps de séjour en immersion. À partir de ce moment, le plongeur peut rester indéfiniment à cette profondeur sans augmenter le temps nécessaire au retour en surface. Jusqu’ici, c’est une technique utilisée exclusivement dans la plongée industrielle sur les plateformes pétrolières ou gazières mais qui, appliquée de manière plus légère, pourrait révolutionner les études scientifiques du milieu sous-marin, en particulier plus profond.

Sur Under The Pole III, l’équipe de Recherche & Développement mettra au point un système de communication entre la surface et les plongeurs. Il relie la caméra sous-marine à un écran situé sur le WHY via un câble en fibre optique. Il est doublé d’un système audio qui permettra de décupler l’efficacité des plongées scientifiques : les plongeurs deviennent les yeux des chercheurs qui peuvent donner des consignes en direct (où regarder, quoi prélever…). Cela permettra aux scientifiques d’explorer la couche mésophotique (entre 30 et 150 mètres de profondeur), l’observer à distance, puis d’étudier les échantillons qui y seront prélevés.

Sensibiliser

L'inspiration et le partage sont au cœur des expéditions Under the Pole.

— en cours de construction —

Les images incroyables des expéditions sont récompensées par des prix dans de nombreux festivals.

A très vite pour découvrir les documentaires de leur 3ème expédition !

L’équipage vous partage leur progression et leurs découvertes grâce aux webdocs à découvrir sur le site Under the Pole !

Experts de la photographie sous-marine, vous retrouverez bientôt les meilleurs clichés de l’expédition dans les magazines !

Et pour retrouver les reportages passés, c’est à ce lien sur le site d’Under the Pole …

« Si le défi d’hier était de plonger profond dans les océans, aujourd’hui, l’enjeu de l’exploration sous-marine humaine est ailleurs : il réside dans sa capacité à rester longtemps en immersion, dans un but de découverte et de compréhension des océans et de la vie qui s’y déploie – un des grands enjeux du 21ème siècle. « 

Ghislain Bardout, directeur des expéditions Under The Pole
Site web de l'expédition "Twilight Zone"

En Images

Vidéos

Arctic Highlights
- Novembre 2017
Episode #4 - A l'assault du Passage du Nord-Ouest
- Octobre 2017
Episode #3 - Fluorescence au Groenland
- Octobre 2017
Episode #2 - Retour à Uummannaq
- Septembre 2017
Episode #1 - Entraînements
- Septembre 2017
Présentation d'Under the Pole 3
juin 2017
Départ de l'expédition de la base Explore
Tébéo
Mai 2017